PARTAGES ET REFLEXIONS

Café philo, café communication… écrivons, partageons…

 

Bienvenus terriens terriennes, 13 septembre, 2007

Classé dans : OBJET DU BLOG — VOLTI @ 17:00

 Bonjour à tous,

Je mute en parfait petit humain ouvert au progrès:

Je me blogise!!!

J’ai eu envie de créer un espace où chacun viendrait déposer ses réflexions profondes sur la vie à partir de thèmes,  ou de manière libre dans la catégorie « thèmes libres »

La règle d’or de ce lieu:

un espace où échanger respectueusement et sans jugement. Un lieu où l’on respecte les écrits de chacun, ces écrits sont « la propriété » de leurs auteurs.

 Un espace où les amateurs de triturations mentales et philosophiques pourraient constater qu’il y a toujours plus complexe que sa pensée!!!

Alors jetons nous à l’eau et explorons le dédale de nos pensées en passant par le canal de l’écrit…

«La technique est moins importante que les hommes ou que la société, l’important, c’est le projet humain qui est derrière.»
                                                          Dominique Wolton Internet et après

 

 

Un 7 janvier… 18 janvier, 2015

Classé dans : VOS ESSAIS POETIQUES — VOLTI @ 18:00
Les lettres tournent
Et forgent les mots
Signaux trempés
Dans la braise 
Le livre apparaît
L’ oeuvre s’offre
Brûlante
Les lettres tournent<br />Et forgent les mots<br />Signaux trempés<br />Dans la braise<br />Le livre apparaît<br />L' oeuvre s'offre<br />Brûlante
Casadelsol
 

 

D’or et d’argent 20 février, 2013

Classé dans : ESSAIS POUETIKS — VOLTI @ 13:06

Quand les mots se bousculent aux portes de nos bouches cousues

Ils se mélangent, se battent pour gagner…

Quand ils sortent, nous voilà soulagés, une moitié de vie pour y arriver…

Il nous reste l’autre moitié, pour trouver l’oreille dans laquelle ils ne se perdront pas…ne s’effaceront pas, resteront vivants.

Volti

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Charlie Chaplin comme on le connait peu…. 19 juillet, 2012

Classé dans : LA VIE — VOLTI @ 0:03

cliquer là-———>Le jour où je me suis aimé pour de vrai

 

 

comme une rengaine… 10 avril, 2012

Classé dans : LIVRE D'OR — VOLTI @ 20:58
Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

Quand vient le soir.. 3 avril, 2012

Classé dans : LIVRE D'OR — VOLTI @ 20:23

Quand vient le soir, sur une marche chaude des souvenirs brûlants, mon esprit s’envole et monte aux cieux, siège des tourments..

Esprit léger, attiré dans les airs, pieds nus posés, sur la terre..

Le doux mélange des senteurs printanières m’aident aux transports, quand les rêves font mal, c’est qu’ils ne trouvent pas leur place: coincés dans la bulle du passé, ou enfermés dans la bulle du souffleur de verre, du créateur des songes irréels..

Quand vient le soir.. Desert-300x225

 

 

TEMPS, tempo, TANT… 10 mars, 2012

Classé dans : LA VIE — VOLTI @ 22:30

Temps ruban, gouttes en suspend

souffle évadé, prends moi

Laisse de côté ou derrière les cailloux brûlants,

papiers de verre crissant

ici et maintenant…

TEMPS, tempo, TANT... dans LA VIE

 

 

Mater noster, mater sum 9 août, 2011

Classé dans : LIVRE D'OR — VOLTI @ 18:42

null
KLIMT.

Mademoiselle l’aventure
Vous avez posé sans bruit
Roulé dans sa couverture
Un petit ange endormi
On arrivait de nulle part
On l’a serré contre nous
Ce qui ressemble au hasard
Souvent est un rendez vous
Mademoiselle le mystère

Evanoui pour toujours
Vous serez toujours la mère
Nous serons toujours l’amour
C’est le livre qu’on partage
Et nous voila réunis
Au matin de chaque page
On vous remercie
Vous avez l’âge où l’on s’amuse de tout
De rien, de son corps
Pas de témoin je présume

Juste la lune et encore
Et ce trésor cette colombe
Qui vous avait ralentie
Vous l’avez posée dans l’ombre
Et l’ombre vous a reprise
Cette petite âme blanche
Elle sera née deux fois
La première entre vos hanches
Le seconde entre nos bras
La force que cela lui donne
C’est de l’éclat de diamant
On veut le dire à personne
A vous seulement

Vous avez l’âge où l’on s’amuse de tout
De rien de son corps
Pas de témoin je présume
Juste la lune et encore
Et ce trésor cette colombe
Qui vous avait ralentie
Vous l’avez posé dans l’ombre
Et l’ombre vous a reprise
Vous êtes sûrement très belle
Comme ce petit miroir de vous
Qui s’endort contre mon aile
C’est tout ce que je sais de vous
Mademoiselle

FRANCIS CABREL

 

12345...27
 
 

Mots@Mots / AtelierS d'é... |
flostarlette2 |
Littérature de jeunesse thé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les chroniques de Wenceslas...
| Aşk Desem Az Gelir
| Quelques textes des étudian...